Arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d'Etat d'infirmier 

Conditions d'admission

 

Seules les personnes âgées de 17 ans au moins au 31 décembre de l'année des épreuves peuvent se présenter au concours. Il n'est pas prévu d'âge limite supérieur.

 

Peuvent se présenter au concours infirmier :

 

Liste 1

  • Les élèves inscrits en classe de terminale (l'admission est subordonnée à l'obtention du bac)
  • Les titulaires du baccalauréat (toutes séries)
  • Les titulaires de l'un des titres figurant dans l'arrêté du 25/08/69 modifié ou d'un titre admis en dispense du baccalauréat en application du décret n° 81-1221 du 31/12/81
  • Les titulaires d'un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV
  • Les titulaires du Diplôme d'Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) ou de l’Examen Spécial d'Entrée à l'Université (ESEU)
  • Les titulaires du diplôme d'Aide-Médico-Psychologique qui justifient à la date du début des épreuves de 3 ans d'exercice professionnel
  • Les candidats titulaires de l'autorisation du jury régional de présélection organisé par l'ARS 

L'autorisation du jury de présélection est réservée aux personnes justifiant à la date du début des épreuves, d'une expérience professionnelle d'une durée de 3 ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social et de 5 ans pour les autres candidats. Elle ne concerne pas les personnes titulaires du diplôme professionnel d'Aide-Soignant, d'Auxiliaire de Puériculture, d'Aide Médico-Psychologique et les personnes titulaires du baccalauréat ou d'un titre équivalent

Pour tout renseignement concernant le jury de présélection, prendre contact avec l'ARS* de votre Région 

 

Liste 2

  • Les titulaires du Diplôme d’Etat d'Aide-Soignant (DEAS) ou d'Auxiliaire de Puériculture (DEAP) justifiant de 3 ans d'exercice en l'une ou l'autre de ces qualités à la date de l'épreuve de sélection.

Liste 3

  • Les titulaires d'un diplôme d'infirmier hors de l'Union Européenne non validé pour l'exercice de cette profession en France.

Liste 5

  • Candidats PACES (candidats relevant des conditions de l'article 1 de l'arrêté du 21/12/2012 modifiant l'arrêté du 31/07/2009 relatif au Diplôme d'Etat d'infirmier)
  • Les candidats inscrits à la Première Année Commune aux Etudes de Santé (l'admission est subordonnée à l'obtention de l'attestation de validation des unités d'enseignement de la PACES).
  • Les candidats non admis à poursuivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme et ayant validé les unités d'enseignement de la Première Année Commune aux Etudes de Santé.

Mise en garde relative aux conditions médicales obligatoires

pour entrer en formation en soins infirmiers :

 

Lors de leur entrée en formation, les étudiants doivent être à jour de leurs vaccinations :

  • Antidiphtérique, antitétanique, antipoliomyélitique ;
  • BCG (un contrôle tuberculinique par IDR est obligatoire avant l’entrée en formation et servira comme test de référence dans le cadre de la surveillance des professions paramédicales) ;
  • Hépatite B (le protocole pour la vaccination contre l'hépatite B étant échelonné sur plusieurs mois, il convient au moment de l'inscription au concours d'effectuer les démarches nécessaires auprès de votre médecin traitant afin que cette vaccination soit à jour au moment de votre entrée en formation).

A défaut d’être à jour de la vaccination Hépatite B, la poursuite de la formation sera compromise et entraînera la perte du bénéfice du concours.

En raisons de tensions d'approvisionnement, les modalités pour se procurer le vaccin contre l’hépatite B ont évolué depuis le début d’année, de même que les conditions pour être éligible à la vaccination. Vérifiez ci-après comment obtenir le vaccin, si vous en avez besoin ici