L'inscription à la formation d'aide-soignant

 

Les instituts de formation organisent leur propre concours d’entrée.

Celui-ci est réservé aux personnes âgées d’au moins dix sept ans à la date de leur entrée en formation. Il n’est pas prévu d’âge limite supérieur. Aucune condition de diplôme n’est exigée.

Dès l'ouverture du concours et jusqu'à sa clôture, vous trouverez toutes les informations et les modalités sur ce site dans l'onglet CONCOURS, ci-contre.

L'IFAS de Beaumont-sur-Oise ne délivre plus et n'envoie plus de dossier en format papier.

La pré-inscription doit être enregistrée obligatoirement sur ce site et votre inscription au concours ne sera validée que lorsque vous recevrez un mail confirmant que l'IFAS a reçu les pièces justificatives que vous aurez  envoyées par courrier avant la date de clôture du concours (cachet de la poste faisant foi).

L'IFAS de Beaumont-sur-Oise ne propose pas de préparation aux épreuves de sélection.

 

L'IFAS de Beaumont-sur-Oise accueille 20 élèves.

 

Dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire Nord Ouest Vexin val d''Oise, les IFSI/IFAS de Beaumont-sur-Oise et Pontoise ont une direction commune. 

De fait, l'épreuve d'admissibilité est commune aux deux instituts mais l'inscription à Beaumont-sur-Oise n'est valable qu'à Beaumont-sur-Oise.

 

Les épreuves de sélection sont les suivantes :

 

Épreuve d’admissibilité

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu ;
  • Les étudiants ayant suivi une première année d’étude conduisant au diplôme d’Etat Infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

L’admissibilité est constituée d’une épreuve écrite d’une durée de deux heures qui se décompose comme suit :

a) A partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit :

  • Dégager les idées principales du texte ;
  • Commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.

b) Une série de 10 questions à réponse courte :

  • Cinq questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine ;
  • Trois questions portant sur les quatre opérations numériques de base ;
  • Deux questions d’exercices mathématiques de conversion.

Épreuve d’admission :

L’admission consiste en un entretien de vingt minutes maximum avec deux membres du jury, précédé de dix minutes de préparation :

  • Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et répondre à des questions. ;
  • Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant.

Epreuves de sélection des candidats titulaires d'un BEP ASSP/SAPAT ou d'un baccalauréat ASSP/SAPAT  qui souhaitent s'inscrire  en formation aide-soignante "cursus partiel " :

Les candidats titulaires d'un BEP ASSP/SAPAT ou déjà titulaires d'un baccalauréat ASSP/SAPAT doivent envoyer un dossier comportant impérativement toutes les pièces demandées : à savoir le dossier scolaire comportant tous les bulletins semestriels depuis la classe de seconde, toutes les  fiches d'appréciations des périodes de formation en milieu professionnel,  un CV, une lettre de motivation en plus des photocopies des justificatifs d'identité, de diplôme, de certificat de scolarité...

Aucun document manquant ne sera pas réclamé et la candidature sera rejetée

En effet, la constitution d'un dossier complet  est l'épreuve de sélection qui donne accès à l'entretien d'admission visant à  évaluer la motivation  des candidats sur la base de leur dossier ; d'une durée de vingt minutes maximum il se déroule face à deux membres du jury.

 

Trois places sont réservées pour les candidats s'inscrivant en cursus partiel.

 

 

INFORMATION FINANCEMENT

 

FORMATION INITIALE CONDUISANT AU

 

DIPLÔME D’ETAT D’AIDE-SOIGNANT - RENTRÉE 2019/2020

 

  

 

1/   LES PUBLICS ELIGIBLES A LA SUBVENTION REGIONALE D’ILE-DE-FRANCE

 

 

Les candidats répondants à l’un des  critères  indiqués ci-dessous, sont éligibles à la subvention de la Région qui prendra en charge l’intégralité du coût de la formation, seuls les droits d’inscription d’un montant de 80 euros seront à acquitter par les candidats lors de leur confirmation d’entrée en formation :

 

 

 

  • Les élèves ou étudiants en formation initiale âgés de 25 ans ou moins, à l’exception faite des    apprentis
  • Les élèves ou étudiants sortis du système scolaire depuis moins de 2 ans, à l’exception faite  des  apprentis
  • Les jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire depuis plus d’un an, suivis par une   mission locale

  • Les demandeurs d’emploi, inscrits au Pôle Emploi depuis au moins 6 mois (ou inscrits    6 mois au cours des 12 derniers mois) avant l’entrée en formation

  • Les bénéficiaires des contrats aidés (CAE, CIE, Emploi Avenir…) y compris en cas de   démission

  • Les bénéficiaires du RSA

  • Les élèves ayant réalisé un service civique dans un délai d’un an avant l’entrée en   formation

  • Les élèves en Terminale ASSP-SAPAT ou candidats titulaires du baccalauréat professionnel  ASSP-SAPAT

     

Dans le cadre d’un nouveau règlement relatif au Service Public Régional de la Formation (SPRF) voté par le Conseil Régional, conformément aux dispositions du décret du 29/03/2016 pour les formations sanitaires et sociales des niveaux IV et V, un avenant adopté par la délibération   CP 2018 152 du 30/05/2018, précise que la Région Ile-de-France prend en charge les frais pédagogiques des demandeurs d’emploi, quel que soit leur durée d’inscription au Pôle Emploi remplissant les conditions suivantes :

  • Ne pas avoir obtenu de diplôme, titre ou certification (diplôme du brevet des collèges compris) et de le justifier. La Région Ile-de-France se réserve le droit de contrôler ce critère auprès de Pôle Emploi pour éviter tout risque de déclaration frauduleuse

  • Etre inscrit dans un parcours complet de formation 

 

2/   AGENTS DES SERVICES HOSPITALIERS QUALIFIÉS – FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIÉRE

 

 

 

 

Les agents des services hospitaliers qualifiés reçus au concours d’entrée peuvent bénéficier d’un départ  en formation aide-soignante au titre de la promotion professionnelle.

 

Dans ce cas, l’établissement prend en charge les frais pédagogiques de la formation, d’un montant de 7 781 € pour l’année 2019/2020 et le versement des salaires.

 

En contrepartie, ces agents ont un engagement de servir d’une durée déterminée par l’employeur.

 

Pour tout renseignement, s’adresser auprès du service de Formation Continue ou du Directeur de l’établissement employeur.

 

 

 

 

3/ CANDIDATS EN FORMATION CONTINUE

 

Vous devez vous rapprocher du service de formation continue, du service du personnel ou de la Direction des Ressources Humaines de votre établissement et contacter un organisme financeur.

 

Le coût de formation est 7 781 euros.

 

Dans le cadre d’un congé individuel de formation (CIF) ou dans le cadre d’un congé de formation professionnelle (CFP)

 

  • Faire une demande spécifique auprès de l’organisme gestionnaire (FONGECIF…)
  • Contacter l’institut de formation pour compléter votre dossier de demande de prise en charge et faire établir un devis de formation, si besoin  

  • Lors de la confirmation d’entrée en formation, fournir l’accord de prise en charge de l’organisme ou une attestation de dépôt du dossier.

     

                     Une convention de formation sera établie avec l’organisme financeur.

     

     4/ AUTRES SITUATIONS

     

    Une aide peut être apportée aux candidats par certains organismes sociaux en fonction de leur situation familiale et/ou sociale (bourse d’insertion professionnelle par exemple).

     

    Une aide peut également être accordée par le Conseil Départemental d’Ile-de-France si certaines conditions sont remplies :

     

 

  1. Femme sans emploi ayant interrompu son activité professionnelle pour élever un enfant au sens de la loi du 1er juillet 1980.

 

  1. ou : Bénéficiaire de l’allocation de parents isolés.

     

    L’instruction de votre dossier se fait par la directeur des IFSI/IFAS en fonction des justificatifs fournis mais le nombre de places est limité.

     

    5/ Candidat libre - FORMATION INITIALE

     

    Ä   Joindre un courrier d’acceptation pour régler le coût de la formation,  soit 7 781 €              (Possibilité d’échelonnement des versements)

     

     

    Un emprunt « étudiant » peut vous être proposé par des organismes bancaires partenaires à un taux préférentiel, remboursement après la formation.